Syntaxe graphique d’ontologies OWL-2 de requête SPARQL pour le web sémantique

Axe 6 Période 2015-2016
Statut Terminé
Subvention  MITACS 90 000$ dont 45 000$ HQ-IREQ
Partenaire UQAM – IREQ Hydro-Québec
Résumé L’Institut de Recherche en Électricité du Québec (IREQ), qui est le centre de recherche d’Hydro-Québec, a pris le virage des technologies du web sémantique depuis quelques années. L’IREQ doit gérer une quantité énorme d’informations provenant de ses équipements répartis dans tout le Québec. Les chercheurs de l’IREQ ont notamment choisi les technologies du web sémantique afin de faciliter la cueillette et la gestion des informations. Au cœur des technologies de web sémantique réside une pile langagière qui permet de textuellement coder les informations et la sémantique qui s’y rattache. Les chercheurs de l’IREQ souhaiteraient développer une solution afin de faciliter le processus de modélisation de la sémantique des données par la conception d’un langage graphique (G-OWL étendu) et d’un assistant logiciel de modélisation graphique (OntoCASE4GOWL). Techniquement, OntoCASE4GOWL sera en mesure d’assumer l’édition de fichiers dans le format : de l’Ontology Web Language version 2 (OWL 2), du langage de requêtes SPARQL et du langage de règles Semantic Web Rules Language(SWRL). Comme point de départ de la solution, il est envisagé d’exploiter le G-OWL, une syntaxe graphique de l’OWL 2 issu du résultat de l’une de nos recherches antérieures. Les objectifs du projet de recherche sont : d’étendre l’expressivité de G-OWL afin de permettre la représentation graphique de requêtes SPARQL et de règles SWRL (du nom de G-OWL étendu); et mettre au point un assistant logiciel (du nom de OntoCASE4GOWL) pour l’édition graphique du G-OWL étendu. La méthodologie du projet se divise en six phases : 1) déterminer le cadre technologique, 2) réaliser un premier prototype pour G-OWL, 3) concevoir l’extension graphique SPARQL-SWRL de G-OWL, 4) réaliser un prototype (OntoCASE4GOWL) pour le G-OWL étendu, 5) évaluer et valider G-OWL étendu et OntoCASE4GOWL, 6) mettre en production. Tout au long du déroulement du processus méthodologique, l’application des cas de tests automatisés assurera la robustesse de OntoCASE4GOWL, et maintiendra la cohérence et la complétude de G-OWL étendu. Le stage permettra de mettre à la disposition des chercheurs de l’IREQ et de la communauté scientifique un nouveau langage graphique pour l’édition d’ontologies (G-OWL) avec la possibilité de représenter graphiquement des requêtes SPARQL et des règles SWRL (G-OWL étendu) dont la modélisation sera assistée par un éditeur logiciel graphique: le OntoCASE4GOWL.
Chercheur Post-doc Michel Héon
Chercheurs associés Christian Langheit (HQ-IREQ), Roger Nkambou (UQAM)