COMÈTE

COMÈTE est une application logicielle développée en code source libre dans le cadre d’un projet réalisé conjointement par le Centre LICEF de la Télé-université (TÉLUQ) et la Vitrine technologie-éducation (VTÉ), soit le projet Banque de ressources éducatives en réseau (BRER) financé par le Ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur du Québec, de  2010 à 2013.


Accès à CERES  


CERES

Actuellement, COMÈTE est utilisé par CERES, un référentiel pour l’enseignement supérieur au Québec contenant plus de 30 000 ressources. Il a servi également à implanter une recherche sémantique dans le réseau de référentiels francophones réalisé dans le projet REFRER. Dans ce réseau, quatre référentiels ont été implantés dans quatre institutions de Tunisie et du Maroc et intégrés sur le Web avec des référentiels français et québécois. Une autre implantation est amorcée au CEGEP à distance sous le nom ENDREA.

L’adoption d’un modèle de données fondé sur la norme RDF du W3C (recommandée dans le standard ISO- MLR) offre une approche structurée pour l’extension par l’ajout d’éléments de description des ressources. Elle permet également le support d’un modèle de référencement basé sur des données distribuées et liées, cohérent avec les initiatives internationales actuelles quant aux données ouvertes.

Elle présente également les avantages suivants:

  • L’approche MLR privilégie les graphes de données. Ainsi, les identités des contributeurs (auteurs et organisations) sont agglomérées, ce qui permet de résoudre les problèmes liés aux doublons et à la mise à jour des informations liées à une identité. Cette structure peut alors servir de base à une application de référencement pour accoler facilement les informations de contact d’un contributeur donné.
  • La classification des ressources provenant des divers pays en fonction des thèmes et disciplines se heurte à la multiplicité des vocabulaires, des taxonomies et des ontologies. Dans le système Comète, ce problème est résolu par le support d’inférence sémantique entre les taxonomies. Du coup, peu importe la taxonomie utilisée par un enseignant à la recherche de ressources dans sa discipline, le système est en mesure d’établir de façon transparente les équivalences et de présenter toutes les ressources appropriées, quelle que soit leur provenance.
  • Tous les profils d’application du LOM se sont heurtés à cet obstacle : la structure ne permet pas l’ajout d’éléments précisant un élément existant, il n’y a pas de structure à proprement parler dans le LOM.   Dans une structure MLR, on observe de plus une granularité permettant la « graceful degradation ». Si un élément de profil n’est pas référencé pour une ressource, on peut quand même rattacher l’information à un élément MLR englobant existant.
  • COMÈTE est un logiciel sur le Web de données liées. On peut interroger le référentiel par des requêtes SPARQL à partir d’un point d’accès Snorql.